Notes de lecture

Dans le même numéro

La longue nuit syrienne de Michel Duclos

La tragédie qui déchire la Syrie depuis 2011 est à la fois centrale et méconnue. Centrale parce qu’elle se déroule à nos portes, dans une région hautement instable, et qu’elle concentre plusieurs aspects de la recomposition en cours des relations internationales. Méconnue parce qu’elle concerne un régime opaque, expert en propagande, et que nous sous-estimons, par ignorance ou par déni, l’effet indirect sur les pays européens de la destruction de ce pays. Diplomate, l’auteur ne se fait pas d’illusions sur la capacité européenne à enrayer la catastrophe. En poste à Damas de 2006 à 2009, il s’est familiarisé avec les faux-semblants du régime. Et il peut mettre en perspective les abandons de la diplomatie française au regard du relatif crédit dont elle jouissait historiquement dans la région. Pour autant, sans esquiver les erreurs occidentales (impréparation britannique, renoncement américain, isolement français), il connaissait aussi la violence latente de ce régime qui, dos au mur, était prêt à sacrifier son peuple pour la survie du clan au pouvoir. Le paysage qui se dessine après la bataille (500 000 morts, 7 millions de réfugiés, 6,5 millions de déplacés) résume l’ampleur de la d&eacu

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Marc-Olivier Padis

Directeur de la rédaction d'Esprit de 2013 à 2016, après avoir été successivement secrétaire de rédaction (1993-1999) puis rédacteur en chef de la revue (2000-2013). Ses études de Lettres l'ont rapidement conduit à s'intéresser au rapport des écrivains français au journalisme politique, en particulier pendant la Révolution française. La réflexion sur l'écriture et la prise de parole publique, sur…

Dans le même numéro

Là où nos sociétés connaissent des tensions, là aussi travaille le langage. Le dossier d’Esprit (décembre 2019), coordonné par Anne Dujin, se met à son écoute, pour entendre l’écho de nos angoisses, de nos espoirs et de nos désirs. À lire aussi dans ce numéro : les déçus du Califat, 1989 ou le sens de l’histoire et un entretien avec Sylvain Tesson.