Notes de lecture

Dans le même numéro

Être écoféministe de Jeanne Burgart Goutal

juil./août 2020

C’est en 1974 que Françoise d’Eaubonne forge l’expression « écoféminisme », qui ne prend pas, alors même que René Dumont se présente comme candidat écologiste à l’élection présidentielle et que le féminisme a le vent en poupe. Les deux mouvements avancent séparément. L’accident nucléaire de Three Mile Island en 1979 déclenche une puissante réaction des femmes américaines, d’où sortira le groupe Women and Life on Earth qui déclare qu’être écoféministe, c’est considérer «des liens entre l’exploitation et la brutalisation de la Terre et de ses populations, et la violence physique, économique, psychologique perpétrée quotidiennement envers les femmes». L’année suivante est organisée la première Women’s Pentagon Action qui dénonce la guerre, l’armement atomique, le sexisme. En Grande-Bretagne, le Greenham Common Women’s Peace Camp bloque, en septembre 1981, la base militaire de la Royal Air Force où l’Otan envisage d’installer des missiles nucléaires.

Plusieurs ouvrages consacrent l’articulation de la lutte d’émancipation des femmes et du combat écologiste 

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
L’Échappée, 2020
320 p. 20 €

Thierry Paquot

Philosophe, professeur à l'Institut d'urbanisme de Paris, il est spécialiste des questions urbaines et architecturales, et participe activement au débat sur la ville et ses transformations actuelles. Thierry Paquot a beaucoup contribué à diffuser l'oeuvre d'Ivan Illich en France (voir sa préface à Ivan Illich, La Découverte, 2012), et poursuit ses explorations philosophiques du lien entre nature,…

Dans le même numéro

Ce dossier coordonné par Jean Godefroy Bidima et Antoine Garapon fait entendre les voix multiples de l’Afrique. Depuis leur perspective propre, ces voix africaines débordent la question postcoloniale et invitent au dialogue ; elles participent à la construction d'une commune humanité autour d’un projet de respect de la vie. À lire aussi dans ce numéro double : la participation dans le travail social, les analogies historiques de la pandémie, les gestes barrières face aux catastrophes écologiques, l’antiracisme aux États-Unis et l’esprit européen de Stefan Zweig.