Flux d'actualités

Au-delà de la couleur, ou le nivellement curatorial

juillet 2021

Jusqu’à la fin du mois d’août 2021, le couvent des Jacobins, à Rennes, accueille « Au-delà de la couleur. Le noir et le blanc dans la collection Pinault », une exposition qui, malgré des œuvres de grande qualité, illustre les limites du rôle du commissaire d’exposition.

« Bienvenue pour cette déambulation dans les espaces de l’ancien couvent des Jacobins. » Débutant la visite de presse, ce vendredi 11 juin, Jean-Jacques Aillagon commente Waiting, œuvre des shock artists chinois Sun Yuan et Peng Yu – un vautour empaillé. L’ancien ministre de la Culture (2002-2004) ose des rapprochements entre le charognard et l’habit des dominicains, rappelant l’histoire du lieu même qui accueille l’exposition : le couvent des Jacobins. L’exercice de surinterprétation (il est douteux que le duo chinois ait pensé un lien entre le rapace et l’ordre religieux), qui ressemble à une association libre, pour commun qu’il soit dans l’art contemporain, laisse perplexe.

Tandis qu’il s’exprime sous le rapace, la situation revêt une certaine ironie, car l’ancien haut fonctionnaire (il a présidé le centre Georges-Pompidou de 1996 à 2002, l’établissement public du musée et du domaine de Versailles de 2007 à 2011, ainsi que le musée des Arts décoratifs en 2013) exerce dans l’ombre – et au service – de François Pinault. Après avoir été conseiller aux affaires culturelles de sa holding Artémis (2004-2007) et avoir valorisé des œuvres du collectionneur lorsqu’il dirigeait Versailles, il est en effet redevenu conseiller de François Pinault en 2012, puis promu directeur de la collection Pinault en 2018.

La visite se poursuit avec Bourgeois Bust – Jeff and Ilona, représentant le financial artist Jeff Koons s’apprêtant

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !