Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Dans le même numéro

Nicolas Sarkozy, lecteur de Gramsci. La tentation hégémonique du nouveau pouvoir

juillet 2007

La tentation hégémonique du nouveau pouvoir

En situant la conquête du pouvoir sur le terrain des valeurs, le nouveau président s’est situé dans la filiation inattendue du philosophe marxiste italien, théoricien de l’hégémonie culturelle. Pourtant, sa conception de l’action politique doit aussi beaucoup à un bonapartisme très hexagonal, dont la rencontre avec des affichages libéraux plus anglo-saxons n’ira pas de soi.

Au fond, j’ai fait mienne l’analyse de Gramsci : le pouvoir se gagne par les idées. C’est la première fois qu’un homme de droite assume cette bataille-là.

Nicolas Sarkozy, Le Figaro, 17 avril 2007

On a beaucoup commenté le « retour du politique » suscité par la campagne présidentielle de cette année. Curieusement, on n’a pas rapproché ce constat de celui, très comparable, formé à l’issue de la campagne référendaire de 2005 sur la constitution européenne. Pourtant elle avait déjà vu une mobilisation très forte de l’opinion publique et des électeurs, une activité éditoriale intense, et l’on avait souligné également combien l’enjeu avait partagé les familles, les amis, les affi

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Jérôme Sgard

Docteur en économie, Jérome Sgard est professeur d’Économie Politique à Sciences Po. Auparavant, il a notamment été chercheur au Centre d’études prospectives et d’informations internationales (CEPII). Il est notamment l’auteur de L’Économie de la panique (La Découverte, 2002) et Europe de l’Est : la transition économique (Flammarion, 1997).…

Dans le même numéro

La lutte contre la pandémie grippale : un levier contre l'exclusion
Don d'organe : quel consentement ?
Jusqu'où peut-on breveter le vivant ?
Vivre avec les images et la pensée de la mort.