Film Le Silence des autres - Copyright Semilla Verde Productions Ltd / Almudena Carracedo
Dans le même numéro

Actualité du passé au cinéma

mai 2019

Trois films sur l’histoire, deux documentaires et une fiction, ont proposé récemment des discours novateurs sur la mémoire : Le Silence des autres (Almudena Carracedo et Robert Bahar), Santiago, Italia (Nanni Moretti) et Les Témoins de Lendsdorf (Amichai Greenberg). Il ne s’agit pas de films historiques, leur action se déroulant de nos jours, et leurs propos assumant la subjectivité de leurs intervenants et réalisateurs. Ces longs métrages sont donc avant tout importants par ce qu’ils révèlent, par les histoires et témoignages qu’ils mettent en scène, premières étapes vers la reconnaissance de fragments du passé jusqu’alors tus, ou peu discutés. Plus encore que des œuvres sur l’histoire, il s’agit de récits sur la révélation croissante de la vérité.

Une telle orientation du discours se lit ouvertement dans Le Silence des autres, qui suit le lent parcours d’une plainte, pendant la décennie 2010, de victimes du franquisme, qui doivent engager les poursuites en Argentine du fait de la loi d’amnistie espagnole de 1977, qui a pardonné légalement à la fois les agents de la dictature et les opposants de gauche. Deux héros juridiques et réels se démarquent : la juge argenti

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Louis Andrieu

Etudiant à Sciences-Po Paris, cinéphile, il écrit sur le cinéma, les contenus audiovisuel et les images dans la Revue Esprit depuis 2013.

Dans le même numéro

Loin d’être neutres, les entreprises technologiques de la Silicon Valley portent un véritable projet politique. Pour les auteurs de ce dossier, coordonné par Emmanuel Alloa et Jean-Baptiste Soufron, il consiste en une réinterprétation de l’idéal égalitaire, qui fait abstraction des singularités et produit de nouvelles formes d’exclusions. Ce projet favorise un capitalisme de la surveillance et son armée de travailleurs flexibles. À lire aussi dans ce numéro : perspectives, faux-semblants et idées reçues sur l’Europe, le génocide interminable des Tutsi du Rwanda et un entretien avec Joël Pommerat.