Portrait de Nadia Urbinati | DR
Dans le même numéro

Le populisme au pouvoir

Professeure à l’université de Columbia, théoricienne de la pensée politique contemporaine, Nadia Urbinati est connue pour sa réflexion sur la démocratie et le libéralisme. Sa connaissance du populisme et de la vie politique italienne en fait une interlocutrice de choix pour analyser les enjeux de l’alliance populiste entre le Mouvement 5 étoiles et la Ligue en Italie.

Que pensez-vous du populisme au pouvoir en Italie? Confirme-t-il vos craintes quant au danger que représente le populisme pour la démocratie?

Le populisme au pouvoir présente toutes les caractéristiques que nous observons en Italie. En premier lieu, il a une vision possessive des institutions et des procédures de gouvernement. Je pense en particulier à la Ligue et au ministère de l’Intérieur, qui occupe une position importante dans les rapports avec les institutions, l’État et les citoyens, mais même le Mouvement 5 étoiles propose des solutions au profit d’une partie de la population et au détriment d’autres.

La Ligue et le Mouvement 5 étoiles ont démontré en peu de mois qu’ils ont une conception qui entre en tension avec les principes de la démocratie constitutionnelle. Avant tout, parce qu’ils considèrent – et cela vaut surtout pour la Ligue, car Salvini tient le ministère de ­l’Intérieur qui est actuellement l’unique ministère visible – que les droits et la loi valent uniquement pour les Italiens. C’est l’idée qu’il n’existe pas de droits humains universels, mais bien des droits qu’une nation décide de défendre, de protéger et

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Nadia Urbinati

Professeure à l’université de Columbia, elle vient de publier Me the People. How Populism Transforms Democracy (Harvard University Press, 2019).

Dans le même numéro

Peut-on sortir de diagnostics rapides et univoques dès lors qu'il est question de populisme ? Si le mot est partout, sa définition et les jugements qu'il invite sont rarement mis en débat. En s'appliquant à redonner au populisme une profondeur historique, culturelle et théorique, ce dossier, coordonné par Arthur Borriello et Anton Jaëger, demande ce que ce phénomène révèle des dysfonctionnements de la démocratie. À lire aussi dans ce numéro : Notre-Dame dans la littérature, le rapport entre langage et vérité et les voyages d’Albert Camus.