Parlement Italien, Rome (Wikimédia)
Dans le même numéro

En Italie, l’abîme ou l’horizon

Les conversations quotidiennes en Italie et les unes des journaux livrent le portrait d’un pays fracturé et paralysé. La nomination d’un gouvernement stable est des plus problématiques au sortir de ces élections redessinant le paysage politique encore brumeux. Les Italiens oscillent entre colère et dépit et sont fatalistes, épuisés par des décennies de désenchantements. Une page a été tournée et de nouvelles s’écrivent sous nos yeux, laissant les analystes devant un spectre ­d’hypothèses incertaines. L’inquiétude naît d’une dynamique ambivalente : si les Italiens accordent peu de crédit à leur classe politique après la farce berlusconienne et l’austérité technocratique, ils n’en ont pas moins envoyé un message clair et démocratique à leurs gouvernants et à l’Union européenne. La montée des populismes est évidente et a défrayé la chronique par-delà les frontières. Dans le regard européen, l’Italie fait figure de laboratoire politique : naissance du fascisme, politique-spectacle de l’entrepreneur Berlusconi avant celle de Trump, émergence de mouvances altermondialistes à Gênes, espoir en la fougue de Renzi avant le phénomène Macron. Com

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Nicolas Léger

Professeur de lettres et de philosophie au lycée Victor-Hugo de Florence, il a récemment publié « Soumission, ou l'épuisement de tout » (Esprit, novembre 2018).

Dans le même numéro

À l’occasion de la rétrospective consacrée à Chris Marker par la Cinémathèque française, le dossier de la revue Esprit revient sur les engagements de celui qui en fut un collaborateur régulier. Propres à une génération forgée par la guerre, ces engagements sont marqués par l’irrévérence esthétique, la lucidité politique et la responsabilité morale. À lire aussi dans ce numéro : Jean-Louis Chrétien sur la fragilité, les défis du numérique à l’école et les lectures de Marx en 1968.

 

Pour aller plus loin, découvrez une sélection de textes écrits par Chris Marker dans Esprit entre 1946 et 1951 : Chris Marker, cinéaste-chroniqueur