Photo : NASA
Dans le même numéro

Renouer avec le populisme

entretien avec

Thomas Frank

octobre 2020

Dans un nouvel ouvrage, le journaliste américain analyse les évolutions qui touchent actuellement la politique américaine, à la lumière de l’histoire de l’anti-populisme. C’était l’occasion d’un entretien qui aborde également la pandémie, le mouvement Black Lives Matter et la campagne présidentielle.

Journaliste et écrivain, Thomas Frank s’est fait connaître aux États-Unis dès les années 1990 par son travail sur la nouvelle culture des milieux d’affaires américains1. Mais c’est surtout à compter du succès de son essai What’s the Matter with Kansas ? How Conservatives Won the Heart of America (Picador, 2004), traduit en français sous le titre Pourquoi les pauvres votent à droite2, qu’il devient une voix importante dans l’analyse des recompositions politiques contemporaines aux États-Unis, en pointant notamment la façon dont les déterminants culturels semblent désormais prendre le pas sur les anciens clivages socio-économiques. Dans son livre le plus récent, The People, No: A Brief History of Anti-Populism (Metropolitan Books, 2020), Thomas Frank rappelle que si le populisme a joué un rôle historique dans l’élaboration de la démocratie états-unienne, avec les connotations positives qu’y a généralement ce terme, l’anti-populisme a également été une force déterminante. C’est d’autant

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Thomas Frank

Thomas C. Frank, est un journaliste et essayiste américain. Cofondateur et rédacteur en chef du magazine The Baffler, il est surtout connu pour être l’auteur de plusieurs livres sur la société américaine contemporaine.

Dans le même numéro

La crise sanitaire provoquée par l’épidémie de Covid-19 donne de la vigueur aux critiques de la démocratie. Alors que certains déplorent l’inertie de la loi et que d’autres remettent en cause les revendications sociales, le dossier, coordonné par Michaël Fœssel, répond en défendant la coopération, la confiance et la délibération collective. À lire aussi dans ce numéro : les régimes d’historicité, le dernier respirateur, le populisme américain et l’œuvre de Patrick Modiano.