Notes de lecture

Dans le même numéro

Les damnées de la mer. Femmes et frontières en Méditerranée de Camille Schmoll

septembre 2021

Au travers des parcours migratoires des femmes de part et d’autre de la Méditerranée, la géographe Camille Schmoll redonne aux enjeux de la migration toute leur complexité, loin des simplismes administratifs ou des instrumentalisations politiques qui tendent souvent à réduire ces trajectoires à quelques lieux communs. À la suite d’un long travail d’observation et de rencontres avec une centaine de femmes à divers moments de leur parcours migratoire, de leur arrivée dans les ports maltais ou italiens, aux longues semaines dans les centres d’accueil ou de rétention administrative, en remontant par le récit de ces femmes aux conditions du départ et des voyages, Camille Schmoll analyse et parfois raconte tout simplement des histoires variées.

Ces récits illustrent que la frontière n’est pas un trait, une ligne, un poste frontière, voire un no man’s land, mais un espace à la fois physique et temporel où se déroulent des moments de vies, parfois de plusieurs années, souvent d’une grande tragédie. D’Érythrée ou d’Afrique de l’Ouest jusqu’à l’Europe, les traversées du Soudan, du Mali, du Niger ou de l’Algérie pour rejoindre le Maroc ou la Libye et prendre la mer pour Malte, les îles italiennes ou espagnoles constituent l’un de ces espaces migratoires. Des semaines, des mois, et parfois des trajectoires circulaires après avoir été refoulé d’ici ou là, avec des moments de « mouvement » souvent à pied et de longs temps « d’attente ». Des mois d’exploitation p

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
La Découverte, 2020
248 p. 20 €

François Crémieux

Directeur général adjoint de l'AP-HP, il est proche de la revue Esprit depuis son engagement dans les Balkans dans les années 1990, et membre de son comité de rédaction. Spécialiste des politiques de santé et de l'économie de la santé, il s'intéresse également aux questions d'éthique, et au cinéma. Il est l'auteur de Paris-Bichac (Michalon, 1995).…

Dans le même numéro

La question du logement nous concerne tous, mais elle peine à s’inscrire dans le débat public. Pourtant, avant même la crise sanitaire, le mouvement des Gilets jaunes avait montré qu’elle cristallisait de nombreuses préoccupations. Les transformations à l’œuvre dans le secteur du logement, comme nos représentations de l’habitat, font ainsi écho à nombre de défis contemporains : l’accueil des migrants, la transition écologique, les jeux du marché, la place de l’État, la solidarité et la ségrégation… Ce dossier, coordonné par Julien Leplaideur, éclaire les dynamiques du secteur pour mieux comprendre les tensions sociales actuelles, mais aussi nos envies de vivre autrement. À lire aussi dans ce numéro : le piège de l’identité, la naissance du témoin moderne, Castoriadis fonctionnaire, le libéralisme introuvable, un nouveau Mounier et Jaccottet sur les pas d’Orphée.