Notes de lecture

Dans le même numéro

Modernité et antihumanisme de Nicolas Tertulian

Édition Pierre Rusch

avril 2020

1914, 1917, 1933 : trois dates qui ­s’affichent au mur de l’histoire comme un renouvelé Mane, thecel, phares. Trois cercles de fer qui écrasent le cerveau de qui prétend et doit penser. Ceux qui se sont dérobés à cette réquisition et ont failli à l’honneur, de fait leur œuvre pèse le poids de la plume et non celui du mont Taishan. C’est bien avant tout à cette mesure que doit être rapportée toute une génération, celle des «sombres temps». Pour aller trop vite : Bloch, Brecht, Benjamin, Arendt, Adorno, les frères Mann.

Et bien sûr, aux premiers rangs du front, Lukács qui, comme tous les autres, a buté sur l’énigme d’un pays des poètes et des penseurs qui s’abîme, d’une culture qui, fille du logos, consacre le triomphe de thanatos, même si tous les autres n’ont pas pensé comme lui que 1917 était la réponse à 1914 et l’arme absolue contre 1933. Chez lui, c’est encore plus frappant que pour d’autres, l’événement a introduit un clinamen décisif et définitif dans sa pensée : le brillant essayiste des années 1900 à l’inspiration existentielle et religieu

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
Klincksieck, 2019
368 p. 35 €

Jean-Loup Thébaud

Jean-Loup Thébaud est philosophe, il a notamment travaillé sur Jan Patocka et Hans-Georg Gadamer. Il a publié une discussion avec Jean-François Lyotard, Au juste (Paris, Christian Bourgois, 2006).

Dans le même numéro

Peut-on sortir de diagnostics rapides et univoques dès lors qu'il est question de populisme ? Si le mot est partout, sa définition et les jugements qu'il invite sont rarement mis en débat. En s'appliquant à redonner au populisme une profondeur historique, culturelle et théorique, ce dossier, coordonné par Arthur Borriello et Anton Jaëger, demande ce que ce phénomène révèle des dysfonctionnements de la démocratie. À lire aussi dans ce numéro : Notre-Dame dans la littérature, le rapport entre langage et vérité et les voyages d’Albert Camus.