Notes de lecture

Dans le même numéro

Les raisons de la haine de Yann Rodier

Préface de Denis Crouzet

mai 2020

Cet ouvrage, qui rappelle les travaux de Denis Crouzet et Nicolas Le Roux sur les guerres de religion et leurs violences, les prolonge par son étude approfondie de la haine comme sentiment politique. Par l’étude des libelles, pamphlets et articles diffusés par les écrivains catholiques et protestants, encouragés par l’exécutif pour les premiers, Y. Rodier montre comment les passions finirent par être supplantées par l’argumentation et la raison pour obtenir la conversion des hérétiques ou hétérodoxes. L’un des auteurs clés de cette thèse a été Richelieu ; le Léviathan (1651), écrit par un Hobbes réfugié à Paris peu avant la révolution anglaise et y ayant vécu la Fronde, sa transposition en philosophie politique. Le lecteur découvre tout au long de l’étude la bibliographie abondante étudiée par l’auteur, d’écrivains publiant des traités ou essais politiques, en particulier à destination du jeune Louis XIV au début de son règne. Les traités autour des passions se transforment peu à peu en théorisations de l’art de gouverner, des premiers mémoires d’ambassadeurs à des livres condamnant le duel, appelant à une réforme de l’escrime et un

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
Champ Vallon, 2020
496 p. 30 €

Louis Andrieu

Cinéphile, il écrit sur le cinéma, les contenus audiovisuel et les images dans la Revue Esprit depuis 2013.

Dans le même numéro

Ce dossier spécial décrit l’expérience de vulnérabilité commune suscitée par l’épidémie, interroge les règles de l’exception qui lui répond et explore les différents imaginaires qu’il sollicite. À lire aussi dans ce numéro : les pressions chinoises sur la recherche, les discours de haine en ligne et un entretien avec Emma Lavigne sur le Palais de Tokyo.


✅  Les articles du dossier sont en accès libre