Notes de lecture

Dans le même numéro

Anatomie du poète de Jean-Michel Maulpoix

septembre 2021

Dans un ouvrage passionnant d’érudition, le poète et critique littéraire Jean-Michel Maulpoix s’interroge : « De quoi est-ce fait, un poète ? ». En anatomiste, l’auteur d’Une histoire de bleu explore les différents rapports au corps qu’ont entretenus les poètes de notre littérature, et ouvre partant la voie à « une physiologie de la poésie », « entendue comme fonction vitale ». Engagé dans un exercice aussi physique que spirituel, où la main et l’œil travaillent de concert pour que naisse un monde renouvelé, l’écrivain s’essaye. Amoureux du départ, de la marche qui libère, le poète crée au rythme de ses pas, et donne jour à une parole incarnée dans une voix séduisante, que chaque lecteur fait renaître par la lecture. Sensible et touchant, celui qui écrit vit ainsi selon la chair et maintient vivace, grâce au corps, le sentiment de la merveille. En guise d’étude de cas, Jean-Michel Maulpoix présente « trois anatomistes » : Victor Hugo, Henri Michaux et Michel Butor, en montrant combien chaque œuvre est tributaire d’une pensée « physique ». Michaux, « skieur au fond d’un puits », invite ainsi son lecteur à descendre en soi-même, là où « la nuit remue », pour renouer avec une expérience primitive, celle de l’étendue. Accompagnée d’un glossaire, Anatomie du poète propose une entrée savoureuse et personnelle dans l’histoire de la poésie.

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
José Corti, 2020
244 p. 20 €

Nicolas Krastev-McKinnon

Elève à l'Ecole Normale Supérieure de Lyon, il étudie la littérature et la philosophie. Assistant de rédaction à la Revue Esprit (2019).

Dans le même numéro

La question du logement nous concerne tous, mais elle peine à s’inscrire dans le débat public. Pourtant, avant même la crise sanitaire, le mouvement des Gilets jaunes avait montré qu’elle cristallisait de nombreuses préoccupations. Les transformations à l’œuvre dans le secteur du logement, comme nos représentations de l’habitat, font ainsi écho à nombre de défis contemporains : l’accueil des migrants, la transition écologique, les jeux du marché, la place de l’État, la solidarité et la ségrégation… Ce dossier, coordonné par Julien Leplaideur, éclaire les dynamiques du secteur pour mieux comprendre les tensions sociales actuelles, mais aussi nos envies de vivre autrement. À lire aussi dans ce numéro : le piège de l’identité, la naissance du témoin moderne, Castoriadis fonctionnaire, le libéralisme introuvable, un nouveau Mounier et Jaccottet sur les pas d’Orphée.