Notes de lecture

Dans le même numéro

Une terre promise de Barack Obama

Trad. par Pierre Demarty, Charles Recoursé et Nicolas Richard

janv./févr. 2021

Réflexion dense sur l’exercice du pouvoir ou sur la marche du monde, ce volume donne aussi à mieux saisir les défis lancés à l’Amérique à l’heure où l’ancien vice-président de M. Obama, Joe Biden, accède à la présidence.

De ce premier tome des mémoires de Barack Obama ne ressort presque aucune anecdote qu’une campagne et une présidence médiatisées à l’excès n’aient laissé fuiter dans la presse américaine ou dans les récits rédigés par les membres de l’administration du président démocrate (2009-2017). On y découvre au mieux quelques éléments sur la jeunesse d’un homme qui se présente avec simplicité, mais apparaît dévoré par l’ambition d’aller toujours plus loin en politique. Modeste élu local, il contemple une circonscription tenue par un ponte de son parti ; sitôt défait lors de cette élection législative, il met le cap sur le Sénat ; à peine élu sénateur, son équipe et lui songent à la présidence. On connaît la suite. Manichéen, l’homme explique que cette ambition peut avoir un envers positif, « en mettant cette quête de grandeur au service d’objectifs plus désintéressés ». L’intérêt de cet épais volume réside ailleurs. L’écrivain rappelle le talent qu’il a à tenir une plume ; le politique dévoile le fond de sa pensée ; et c’est un récit mettant

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
Fayard, 2020
890 p. 32 €

Niels Planel

Niels Planel a travaillé pour l'un des principaux conseillers du Premier ministre Koizumi, à la Banque mondiale, puis comme assistant spécial de la directrice générale du Fonds vert pour le climat. Diplômé de la Harvard Kennedy School, il y a reçu le prix Lucius Littauer d'excellence académique. Il collabore depuis avec des organisations internationales, des associations et des municipalités sur…

Dans le même numéro

Les femmes sont au cœur de nombreux mouvements sociaux à travers le monde. Au-delà de la vague #MeToo et de la dénonciation des violences sexuelles, elles étaient nombreuses en tête de cortège dans le soulèvement algérien du Hirak en 2019 ou dans les manifestations contre le président Loukachenko en Biélorussie en 2020. En France, leur présence a été remarquée parmi les Gilets jaunes et dans la mobilisation contre le dernier projet de réforme des retraites. Dans leur diversité, les mouvements de femmes témoignent d’une visibilité et d’une prise de parole accrues des femmes dans l’espace public, de leur participation pleine et entière aux débats sur l’avenir de la cité. À ce titre, ils consacrent l’existence d’un « sujet politique féminin ».