Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Manifestation contre l’élection de Loukachenko, à Minsk, le 23 août 2020 (photo Homoatrox via Wikimedia)
Manifestation contre l’élection de Loukachenko, à Minsk, le 23 août 2020 (photo Homoatrox via Wikimedia)
Flux d'actualités

Plus de mille détenus politiques en Biélorussie

Les manifestations et les grèves, qui ont suivi l’élection d’Alexandre Loukachenko à la présidence de la Biélorussie, en août 2020, se sont prolongées jusqu’en mars 2021, malgré une intense répression policière procédant à l’arrestation de plus de 30 000 personnes.

Selon Peter Stano, porte-parole du Service européen pour l’action extérieure, la Biélorussie compte désormais plus de 1 040 opposants politiques, dont une trentaine de journalistes, désormais détenus. Il a également affirmé que ces prisonniers politiques sont soumis à un régime de détention abusif et subissent des traitements cruels.

Ces détentions sont liées à la vague de manifestations qui a suivi l’élection d’Alexandre Loukachenko à la présidence de la Biélorussie, en août 2020, avec plus de 80 % des voix selon la commission électorale. À plusieurs reprises, ces manifestations, commencées à Minsk et dans les principales villes du pays, ont rassemblé, selon des sources concordantes, jusqu’à un demi-million de manifestants. Les manifestations et les grèves se sont prolongées jusqu’en mars 2021, malgré une intense répression policière procédant à l’arrestation de plus de 30 000 personnes.

Lors d’un procès tenu à huis clos, en décembre dernier, à Homiel (Gomel) dans le Sud-Est du pays, six prisonniers politiques ont été condamnés à des peines sévères allant de 14 à 18 ans, sur la base d’accusations contestées pour « troubles à l’ordre public », « organisation de troubles massifs », « incitation à la haine dans la société » et « obstruction à la Commission électorale ». Arrêté le 29 mai 2020 alors qu’il projetait de se présenter à la présidentielle, le blogueur vidéo Sergueï Tikhanovski, époux de Svetlana Tikhanovskaïa (la re

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Dominique Desbois

Ingénieur d'études à l'Inra, en charge du programme PAUSE pour l'accueil des scientifiques exilés à la CFDT-Inra.