Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Aliaksandr Yarashuk, président du Congrès biélorusse des syndicats démocratiques, en 2015 (photo Alexandr Podgorchuk)
Aliaksandr Yarashuk, président du Congrès biélorusse des syndicats démocratiques, en 2015 (photo Alexandr Podgorchuk)
Flux d'actualités

Biélorussie : vague de répression contre les syndicalistes indépendants

Luca Visentini, secrétaire général de la Confédération européenne des syndicats, estime que « ces arrestations, les plus récentes d’une longue série d’attaques contre les syndicats en Biélorussie, semblent être une punition pour avoir critiqué le président biélorusse d’avoir facilité l’assaut militaire de Poutine contre l’Ukraine ».

Luca Visentini, secrétaire général de la Confédération européenne des syndicats (CES) et Sharan Burrow, secrétaire générale de la Confédération syndicale internationale (CSI), viennent d’adresser, le 21 avril 2022, une alerte à Josep Borrell, Haut-Représentant de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, concernant l’arrestation de syndicalistes indépendants en Biélorussie. En effet, le 19 avril 2022, ont été arrêtés les dirigeants du Congrès biélorusse des syndicats démocratiques (BKDP) – son président, Aliaksandr Yarashuk, et son vice-président, Siarhei Antusevich, ainsi que les présidents du Syndicat libre des travailleurs du métal (SPM), Aliaksandr Bukhvostau, et du Syndicat libre de Biélorussie (SPB), Mikalaj Sharakh. Aliaksandr Bukhvostau, âgé de 80 ans, est actuellement hospitalisé suite à une crise cardiaque.

Un certain nombre d’autres syndicalistes indépendants ont également été arrêtés, parmi lesquels figurent Yana Malash, Vitali Chychmarou, Hanna Dus, Vadzim Payvin, Mikhail Hromau, Ihar Komlik (libéré depuis), Yury Beliakou, Vasil Berasneu, Hennadz Fiadynich, Dzmitry Barodka, Miraslau Sabchuk, Iryna Bud-Husaim et Alena Yeskova (depuis libérée). En outre, le secrétaire international du BKDP, Aleh Padalinski, ne répond plus à son téléphone portable et plusieurs autres militants sont toujours injoignables sans qu’on ait pu les localiser. La secrétaire internationale du syn

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Dominique Desbois

Ingénieur d'études à l'Inra, en charge du programme PAUSE pour l'accueil des scientifiques exilés à la CFDT-Inra.