Jacques Darras, Wikipédia Commons
Dans le même numéro

La fin de l’absolu poétique. La poésie française, 1950-2000

mars/avril 2009

Avec la guerre de 1914, la poésie française a connu un désenchantement précoce vis-à-vis du progrès technique. Presque sitôt apparu, le modernisme littéraire s’est effacé et le surréalisme a converti les poètes au domaine du rêve. C’est donc vis-à-vis du surréalisme que tous les poètes de la seconde moitié du XXe siècle ont dû se définir. Comment poursuivre l’aventure poétique ? Panorama en forme de promenade.

La poésie française, 1950-2000

Avec la guerre de 1914, la poésie française a connu un désenchantement précoce vis-à-vis du progrès technique. Presque sitôt apparu, le modernisme littéraire s’est effacé et le surréalisme a converti les poètes au domaine du rêve. C’est donc vis-à-vis du surréalisme que tous les poètes de la seconde moitié du XXe siècle ont dû se définir. Comment poursuivre l’aventure poétique ? Panorama en forme de promenade.

Une modernité meurtrière

L’illumination de la tour Eiffel a symbolisé le passage à l’année 2000. Chaque nuit pendant un an, nous avons vu le nombre de jours nous séparant du xxie siècle décroître lumineusement sur sa façade. Manière habile d’installer la vieille demoiselle aux avant-postes du siècle nouveau comme si elle ne faisait pas son âge. Canaveral à Paris, l’enchantement ! À cette nuance que le compte à rebours s’égrenait en jours, pas en secondes. Entrions-nous dans le xxie siècle à reculons ? Avions-nous mis à feu une fusée régressive ? Où était le nouvel Apollinaire saluant l’anné

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Jacques Darras

Poète, essayiste et traducteur français, Jacques Darras est né en Picardie maritime dans les régions du Marquenterre et du Ponthieu (Bernay-en-Ponthieu). Fils d’un couple d’instituteurs il fréquente le Lycée d’Abbeville puis est élève d’hypokhâgne et khâgne au lycée Henri IV à Paris. Il est admis à l’ENS rue d’Ulm en 1960, hésite sur quelle voie suivre, lettres classiques ou philosophie,…

Dans le même numéro

Nouveaux outils numériques, nouveaux usages en ligne
Culture numérique : l'adieu au corps n'a jamais eu lieu
Livre, journalisme, images : les effets du virtuel
Sociabilité et participation : l'internaute médiateur