Manifestation Black Lives Matter, le 10 novembre 2015 (photo Johnny Silvercloud via Wikimedia)
Dans le même numéro

Aux États-Unis, un nouveau seuil d’antiracisme ?

Avec le mouvement entraîné par le meurtre de George Floyd à Minneapolis, il semble que la société américaine soit en train de passer un nouveau seuil d’antiracisme, caractérisé par la réforme de soi-même, la reconnaissance de la multiplicité et de la complexité des identités, et la prime à l’« inclusivité ».

Le meurtre de George Floyd à Minneapolis et le mouvement qu’il a entraîné suivent une trajectoire que les Américains, hélas, connaissent trop bien. L’événement cristallise plusieurs phénomènes particulièrement troublants pour la société américaine : l’insécurité économique dont pâtit de manière disproportionnée la population afro-américaine (et que les taux de mortalité due au coronavirus confirment) ; l’utilisation de la police et du système judiciaire pour criminaliser les minorités ethniques ; la violence policière dont les Afro-Américains en particulier sont les cibles ; le suprématisme blanc que la présidence de Donald Trump a réinjecté dans le discours politique. Mais à force de se répéter, l’histoire n’aboutit pas toujours au même résultat. S’il est trop tôt pour être optimiste, les dynamiques sociales et culturelles déclenchées par ce tragique épisode pourraient bien être les signes avant-coureurs de transformations autrement profondes.

Un mouvement multiracial

Le niveau de participation dans les manifestations de solidarité avec Floyd témoigne de la façon dont les attitudes des Blancs à l’é

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Michael C. Behrent

Historien américain, spécialisé en histoire de l’Europe contemporaine et notamment en philosophie politique française.

Dans le même numéro

Ce dossier coordonné par Jean Godefroy Bidima et Antoine Garapon fait entendre les voix multiples de l’Afrique. Depuis leur perspective propre, ces voix africaines débordent la question postcoloniale et invitent au dialogue ; elles participent à la construction d'une commune humanité autour d’un projet de respect de la vie. À lire aussi dans ce numéro double : la participation dans le travail social, les analogies historiques de la pandémie, les gestes barrières face aux catastrophes écologiques, l’antiracisme aux États-Unis et l’esprit européen de Stefan Zweig.