Dans le même numéro

Éthique de la considération, de Corine Pelluchon

Seuil, 2018, 286 p., 23€

De livre en livre, Corine Pelluchon déploie une pensée-en-cours qui ­s’enrichit de nouvelles thématiques : la maltraitance des animaux, la critique de l’économisme, l’évaluation morale des attitudes humaines, la préoccupation environnementale… Elle précise chacun de ces thèmes en tissant de fructueuses relations entre eux et la pensée de philosophes (Arendt, Aristote, Descartes, Heidegger, Kant, Levinas, Platon, Ricœur…) qu’elle revisite selon ses nouvelles interrogations et, surtout, vise à l’action, tant individuelle que collective.

La première phrase donne le ton : «C’est dans la conscience individuelle que la société joue son destin.» Comment ­l’individu va-t-il, ou non, intégrer «l’intérêt général», le faire sien ? Par quel chemin adoptera-t-il une «éthique de la terre», dans la lignée d’Aldo Leopold, par exemple ? Corine Pelluchon propose une lecture laïque de Bernard de Clairvaux, car elle repère en lui une grande humilité, qualité qui à ses yeux «est le chemin qui mène

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Thierry Paquot

Philosophe, professeur à l'Institut d'urbanisme de Paris, il est spécialiste des questions urbaines et architecturales, et participe activement au débat sur la ville et ses transformations actuelles. Thierry Paquot a beaucoup contribué à diffuser l'oeuvre d'Ivan Illich en France (voir sa préface à Ivan Illich, La Découverte, 2012), et poursuit ses explorations philosophiques du lien entre nature,...

Dans le même numéro

Nous sommes les témoins du retour de la clôture politique (fascismes, racismes, exclusions) et d’un discours qui réduit la société ouverte au marché. Dans ce contexte, il est urgent de relancer l’ouverture réelle, comme y invitent Camille Riquier et Frédéric Worms après Bergson, ainsi que les auteurs d’un riche abécédaire critique.