Notes de lecture

Dans le même numéro

La Soustraction de Alia Trabucco Zerán

Trad. par Alexandra Carrasco

juin 2021

Dans son premier roman, l’autrice chilienne, avec une brutalité appuyée et un lyrisme déroutant, sonde le retentissement des années Pinochet sur les enfants de ceux qui, pour s’être opposés à la dictature, ont été poursuivis, menacés, torturés, tués, portés disparus. Trois descendants de militants – Felipe, Iquela, restés au Chili, et Paloma, partie en Allemagne avec ses parents et revenue à Santiago pour y faire enterrer sa mère, décédée à Berlin – se retrouvent à conduire un corbillard encore vide pour aller récupérer le cercueil à Mendoza – en raison d’une éruption volcanique et des cendres qui recouvrent Santiago, l’avion qui le transportait ayant été détourné en Argentine. Enfermés dans un passé qu’ils n’ont pas vécu, incapables de l’ignorer autant que de l’oublier, ces trentenaires écartelés s’affrontent dans un road trip cocasse et morbide, à la fois solidaires du mal qui les ronge et envieux de ces ruses que chacun d’entre eux a inventées pour survivre. La violence physique et psychique qu’ils s’imposent, parfois à la limite du soutenable, est en résonance avec la cruauté des anné

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
Actes Sud, 2021
207 p. 21 €

Sylvie Bressler

Critique littéraire à la revue Esprit depuis 2002.

Dans le même numéro

Les enquêtes de santé publique font état d’une épidémie de fatigue dans le contexte de la crise sanitaire. La santé mentale constitue-t-elle une « troisième vague » ou bien est-elle une nouvelle donne sociale ? L’hypothèse suivie dans ce dossier, coordonné par Jonathan Chalier et Alain Ehrenberg, est que la santé mentale est notre attitude collective à l’égard de la contingence, dans des sociétés où l’autonomie est devenue la condition commune. L’épidémie ne provoque pas tant notre fatigue qu’elle l’accentue. Cette dernière vient en retour révéler la société dans laquelle nous vivons – et celle dans laquelle nous souhaiterions vivre. À lire aussi dans ce numéro : archives et politique du secret, la laïcité vue de Londres, l’impossible décentralisation, Michel Leiris ou la bifurcation et Marc Ferro, un historien libre.