© cop24.gov.pl
Dans le même numéro

À la COP24

À Katowice en Pologne où se tenait la conférence des Nations Unies pour le climat, la Cop24, il a souvent été question des Gilets jaunes dans les débats de couloirs, ou les «side events», ces conférences organisées par des acteurs de la société civile. La rébellion contre l’augmentation des prix de l’essence au nom du pouvoir d’achat et l’acceptabilité sociale de la transition écologique résonnaient fort dans ce haut lieu minier de Silésie, et pour les délégués de nombreux États, de l’Europe aux grands pays émergents. Qui va payer la transition énergétique, comment accompagner l’évolution des modes de vie et à quel rythme, alors que les rapports scientifiques ­s’accumulent pour dire que «nous n’avons plus le temps» ?

Quelques jours avant le début de la Cop24, le syndicat ­Solidarność avait appuyé un rapport d’un obscur think tank américain ouvertement climato-sceptique, affirmant que la lutte contre le réchauffement climatique passait par l’innovation technologique, et non le changement de modèle &eacu

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Lucile Schmid

Haut-fonctionnaire, membre du bureau politique d’Europe Ecologie – Les Verts, membre du conseil de rédaction de la revue Esprit, Lucile Schmid s'est intéressée aux questions de discrimination, de parité et d'écologie. Elle a publié de nombreux articles pour Esprit sur la vie politique française, l'écologie et les rapports entre socialistes et écologistes. Elle a publié, avec Catherine Larrère et…

Dans le même numéro

Largement sous-estimée, l’œuvre de Claude Lefort porte pourtant une exigence de démocratie radicale, considère le totalitarisme comme une possibilité permanente de la modernité et élabore une politique de droits de l’homme social. Selon Justine Lacroix et Michaël Fœssel, qui coordonnent le dossier, ces aspects permettent de penser les inquiétudes démocratiques contemporaines. À lire aussi dans ce numéro : un droit à la vérité dans les sorties de conflit, Paul Virilio et l’architecture après le bunker, la religion civile en Chine, les voyages de Sergio Pitol, l’écologie de Debra Granik et le temps de l’exil selon Rithy Panh.