Dans le même numéro

La folie ordinaire du pouvoir. Lecture de Pascal

Pascal est le premier philosophe à avoir associé dans sa réflexion la folie et le pouvoir. Pour lui, la passion de la légitimité qui anime les sociétés modernes vire au délire, sous couvert de raison. Comment comprendre que gouvernants et gouvernés soient victimes d’une croyance folle dans leur bon droit ?

Lecture de Pascal

Pour Pierre Guenancia

Si un homme qui se croit un roi est fou, un roi qui se croit un roi ne l’est pas moins.

Jacques Lacan, Écrits

Peu avant les élections présidentielles de 2007, l’hebdomadaire Marianne lançait une campagne sur la supposée « folie » de Nicolas Sarkozy. Caractériel, emporté, mégalomaniaque, le candidat était présenté comme un personnage dont les pathologies psychiques excèdent de loin celles que l’on associe généralement aux ambitieux. Sur le moment, cette campagne ne semble pas avoir produit un grand effet, malgré le succès du numéro de l’hebdomadaire consacré au « vrai [comprenez « délirant »] Sarkozy ». Il reste qu’en 2012 les égarements d’un quinquennat chaotique ont convaincu François Hollande de se présenter comme un président « normal ». Comme si l’équilibre mental fournissait un ticket d’entrée pour l’Élysée.

L’opinion selon laquelle le pouvoir rend fou (et le pouvoir absolu absolument fou) est plus r&

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Michaël Fœssel

Philosophe, il a présenté et commenté l'oeuvre de Paul Ricoeur (Anthologie Paul Ricoeur, avec Fabien Lamouche), a coordonné plusieurs numéros spéciaux de la revue, notamment en mars-avril 2012 "Où en sont les philosophes ?". Il est membre du Conseil de rédaction d'Esprit.  Il est notamment l'auteur de L'Équivoque du monde (CNRS Éditions, 2008), de La Privation de l'intime (Seuil, 2008), État de

Dans le même numéro

Pathologies mentales et malaise social

Histoire et avenir de la psychiatrie

La folie en littérature et au cinéma

Autisme, neurosciences, psychanalyse: quels débats?